Un cadre de travail sympathique, des collègues aimables et vous voici en train de prendre vos aises. Rien de bien méchant à priori. Et pourtant, certaines de vos petites habitudes vous font passer pour une personne incompétente aux yeux de vos collègues.

 

1 . Bâcler ses emails

L’avantage d’un email, c’est qu’il s’envoie en quelques secondes. L’inconvénient, c’est que l’effet qu’il produira sur la personne qui le reçoit peut, lui, durer beaucoup plus longtemps. Oui, votre cadre de travail est bienveillant. Oui, vos collègues sont vos amis. Non, ce n’est pas une raison pour utiliser des abréviations en permanence, ou encore pire, des smileys. Les emails restent et sont sérieux, surtout lorsqu’ils sont échangés dans le cadre du travail. Alors prenez le temps de rédiger vos emails et, pour toutes vos conversations plus informelles, adoptez les messagerie de type Slack.

2 . Se plaindre tout le temps

Il fait trop froid. Trop chaud. Sophie parle trop bruyamment. La machine à café est encore en panne. L’ordinateur rame beaucoup… Vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais vous voici devenu en un rien de temps le râleur de l’open space. Nous connaissons tous cette personne qui semble totalement démotivée par absolument tout. Elle aura beau faire correctement son travail, elle sera toujours vue comme un tire-au-flan dont la seule envie est de partir. Est-ce vraiment l’image que vous souhaitez dégager ?

3 . Se vanter pour tout

Vous avez réussi à finir votre to do, vous avez répondu à tous vos mails, vous avez reçu les félicitations de votre manager, vous avez trouvé la solution à un problème très facilement… Il n’y a pas quelque chose qui vous semble dérangeant ? Se vanter de tous vos petits exploits vous fait passer pour quelqu’un d’égoïste qui ne sait pas jouer en équipe. Vous n’êtes pas à l’école, et personne ne vous donnera de bon point pour chaque action réalisée, alors apprenez à discerner les petites victoires des grandes réussites qui, elles, méritent d’être annoncées à tous et célébrées !

4 . Ne pas être pleinement présent

Vous êtes là à l’heure… physiquement. Tout le monde le sait bien, il ne faut pas vous déranger lorsque vous buvez votre café car c’est votre moment instagram. Puis il y’a cette vingtaine de minutes après la pause déjeuner pour finir de checker les ventes en ligne. Ces appels personnels, pas urgents mais suffisamment intéressants pour que vous arrêtiez de travailler… En résumé, vous êtes présent, mais vous n’êtes pas là pleinement. Vous avez beau être dans un environnement très accueillant, vous êtes tout de même au travail et votre comportement doit rester professionnel.

5 . Partager des potins

Il y’a un temps et un lieu pour tout. Si raconter vos dernières aventures du week end lors d’une pause café est acceptable (tout en évitant de partager trop de détails), partager ce que vous avez entendu dire sur Sophie ne l’est pas. Bien s’entendre avec ses collègues ne veut pas dire qu’ils sont devenus nos meilleurs amis ! C’est probablement la pire des habitudes au travail. S’il y’en avait qu’une à banir pour garder un bon environnement de travail, c’est celle-ci. Cela se retournerai très rapidement contre vous et pousserai votre hiérarchie à remettre en question votre place au sein de l’équipe.

 

Nous avons tous de petites habitudes qui peuvent se révéler gênantes pour les autres. Le tout n’est pas de les supprimer totalement pour devenir une personne complètement différente au travail, mais d’avoir conscience de celles qui peuvent gêner les autres afin de les gommer.

Et vous, quelles petites habitudes vous dérangent chez vos collègues ?

2 Comments
  1. ne pas savoir se comporter à table. Et oui, à la cantine aussi on scrute et on se fait des à priori. Une personne qui mâche la bouche ouverte tout en parlant ou qui mange de manière assez indélicate peut aussi paraitre incompétente.

Leave a Reply

Your email address will not be published.