On qualifie une période d’inactivité lorsque une personne n’a pas eu d’activité professionnelle depuis au moins 3 mois. Cette période d’inactivité peut être justifié par plusieurs raisons : un licenciement qui a suivi d’une longue recherche de nouvel emploi sans aboutissement, une année sabbatique, un congé maternité, un arrêt maladie… Lors d’un entretien d’embauche, un recruteur vous posera forcément des questions dessus. On vous donne nos conseils pour vous préparer à cette situation !

Ne mentez pas

N’essayez pas de mentir sur votre CV en ajoutant une fausse expérience, par exemple. Certains recruteurs peuvent vérifier les références indiquées sur votre candidature et s’apercevoir que vous avez menti. Si cela arrive, vous perdrez en crédibilité et sûrement toutes vos chances d’être pris au sein de l’entretien.

Favorisez l’honnêteté

Dans tous les cas, même si vous n’amenez pas le sujet sur la table, le recruteur le fera. On vous conseille donc d’être honnête et d’assumer cette période en résumant cette période d’inactivité très simplement, sans trop détailler. Vous avez eu un congé maternité, vécu un licenciement… peut-être que la personne en face de vous est passé par là aussi et peut être apte à comprendre votre situation. L’honnêteté est toujours apprécié.

Optez pour la positive attitude

Posez-vous cette question : “qu’ai-je tiré de cette période d’inactivité ?“. Que ce soit du repos après une très longue expérience professionnelle qui vous a épuisé, une année sabbatique qui vous a permis de vous concentrer sur vos projets personnels ou encore la création d’une entreprise qui a mal tourné mais qui vous a permis de développer beaucoup de compétences. Il y a toujours du bon à tirer de chaque situation. 

Restez actif

Même si vous n’avez pas eu d’activité professionnelle depuis quelques mois, vous avez sûrement suivi des formations en ligne, lu des livres ou participé à des conférences. Mettez cela en avant afin de montrer que vous êtes quelqu’un d’actif qui est sans cesse en quête de nouvelles connaissances. 

Vous pouvez retrouver dans notre article sur les différents logiciels des idées de nouveaux outils à maitriser pour apporter un plus à votre candidature.

Mettez votre candidature en avant

Ne vous dévalorisez pas parce que vous n’avez pas travaillé depuis quelques temps. Cela ne définit en rien vos capacités. Le point positif c’est que vous, contrairement à certains candidats qui sont encore en poste, vous êtes immédiatement disponible et c’est quelque chose qui peut faire la différence. 

 

N’oubliez pas que pour certaines entreprises, une période d’inactivité professionnelle n’a pas forcément d’importance tant que vous savez le justifier et que vous êtes sur-motivés. Montrez que vous souhaitez sortir de cette situation et ça paiera toujours. Ne mentez pas, soyez honnête et positif, restez actif et sachez comment vous mettre en avant malgré cette situation.

Et vous, avez-vous des conseils pour expliquer une période d’inactivité professionnelle ?

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.