Lorsqu’on se plonge un petit peu dans le développement perso, on se rend rapidement compte que certains concepts reviennent régulièrement sous différentes formes. Parmi ces concepts, il y’en a un que j’aime particulièrement : la zone de brillance. C’est en relisant Wake up, de Christine Lewicki (livre en français) et son chapitre sur la zone de brillance que je me suis rappelée The big leap, de Gay Hendricks (non traduit) et son concept des zones de compétences. Selon eux, la zone de brillance, c’est la zone dans laquelle nous nous révélons vraiment au grand jour. Ne pas la chercher, c’est ignorer délibérément une partie de nous qui nous permettrait de nous épanouir.

Qu’est ce qu’une zone de brillance ?

La zone de brillance est l’une des 4 zones que développe Gay Hendricks dans son livre The big Leap. Toutes les tâches que nous faisons au quotidien sont à ranger dans ces zones.

Il y’à tout d’abord la zone d’incompétence. Dans cette zone se trouvent toutes les choses que nous ne savons pas faire. Ce sont toutes les choses que d’autres feraient bien mieux que nous. Elles sont chronophages et nous prennent notre énergie. Ce sont des choses sur lesquelles nous ne devrions pas passer de temps et que nous devrions déléguer au maximum.

Vient ensuite la zone de compétence. Ce sont toutes les choses que nous pouvons faire. Nous savons les faire et d’autres personnes les font aussi bien, voire mieux que nous. Ces tâches nous prennent du temps et nous n’en tirons aucun amusement ni épanouissement (pensez par exemple à toutes les tâches quotidiennes, répétitives et les tâches ménagères).

La zone d’excellence est une zone piège. Elle regroupe toutes les choses que nous faisons très bien, mieux que la majorité des gens. Lorsque nous sommes dans cette zone, nous obtenons de bons résultats, nous sommes souvent bien payés et nous recevons de la reconnaissance des autres. Cependant, les choses se trouvant dans cette zone ne sont pas celles qui donnent du sens à nos vies. Rester dans sa zone d’excellence, c’est prendre le risque de se réveiller un matin en se demandant à quoi bon continuer.

La zone de brillance est la zone dans laquelle nous exerçons les compétences qui nous font le plus vibrer. Lorsque nous utilisons nos compétences dans cette zone, nous nous sentons pleinement heureux et épanouis. Nous nous réalisons pleinement.

 

Comment trouver sa zone de brillance ?

Il ne faut pas se faire d’illusions, trouver sa zone de brillance n’est pas facile. La raison est simple : notre zone de brillance se cache souvent loin de notre zone de confort et pour y accéder il faut dépasser la peur. Gay Hendricks parle également des « upper limit problem », les problèmes de limite haute, qui se manifestent lorsque nos pensées limitantes nous empêchent de voir clairement les autres possibilités.

Pour trouver sa zone de brillance, il faut donc commencer par travailler sur ses croyances limitantes afin de les détruire les unes après les autres. Nous avons souvent l’impression qu’on ne peut pas vivre de nos passions. Que ce que nous faisons facilement ne devrait pas être payé à sa juste valeur, parce que le travail, c’est supposé être compliqué et pénible. Cette logique est une logique de peur et il est possible de travailler dessus doucement. Commencez par exemple à suivre sur les réseaux sociaux des personnes qui vivent déjà de leurs passions et essayez de vous dire que c’est aussi à votre portée.

Petit à petit, votre zone de brillance va apparaitre. Et plus vous travaillerez sur vous, plus la possibilité de s’épanouir pleinement dans cette zone vous semblera possible. Vous réaliserez également que tout vous pointe dans cette direction, et que toutes vos expériences vous ont amenées jusqu’ici. Suivez cette petite intuition qui vous chatouille le ventre, elle vous indique que vous êtes sur la bonne voie. Un jour, il ne vous restera plus qu’à faire le grand saut vers l’inconnu et vous vous retrouverez dans cette zone là.

 

La magie de la théorie de la zone de brillance c’est qu’elle est propre à chacun et qu’elle nous appelle à sortir des sentiers battus. Votre zone de brillance est peut-être un métier déjà existant, mais elle est peut-être également dans des tâches qui ne semblent pour le moment pas vous sembler cumulables. Personnellement, je suis persuadée que chaque zone de brillance a la possibilité d’exister, même si à première vue elle ne semble pas logique. Le premier pas consiste à en prendre conscience et à regarder autour les signes autour de vous. Petit à petit, vous en verrez de plus en plus pour vous confirmer que vous êtes sur la bonne voie.

 

Comment te sens-tu quand on te dit que tu peux vivre d’une activité qui serait facile et passionnante ? Est-ce que tu as déjà trouvé ta zone de brillance ?

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.